Mardi 24 avril

Sofiane Boubahlouli , sur la route de ses origines

0
Il s’était lancé un défi extrême : gagner Alger à la marche. Un périple long de 5600 km au départ de Boulay-sur-Moselle qu’il a entreprit en solitaire.

Sur les routes depuis le 24 septembre, seule une coupure d’un mois pour des raisons familiales a freiné la progression de Sofiane Boubahlouli en quête de découverte de ses origines et de ses racines. En plus de 6 mois d’aventure, à raison de 35 à 50 km par jour, l’ancien ingénieur commercial à déjà parcouru 4200 km.

(Reportage que nous avions consacré à Sofiane peu de temps avant son départ)

Rien ne prédestinait Sofiane à devenir un marcheur invétéré. Pourtout, lorsqu’il avait 16 ans un terrible drame va bouleverser son existence: la mort de son jeune frère. Il restera de nombreuses années dans un état léthargique avant de reprendre son destin en main. Le trekk sera alors pour lui le seul moyen de faire son deuil. D’Australie en Nouvelle-Zélande il va trainer sa peine jusqu’à trouver ce qu’il était venu chercher : faire la paix avec son passé.

PROFITER AU MAXIMUM DE LA ROUTE

Actuellement c’est à Sagres au Portugal qu’il se nourrit spirituellement de ses rencontres et de paysages plus époustouflants les uns que les autres.

« Ce que je préfère le plus c’est le contact avec les gens, les paysages… c’est ce qui me donne de la force et l’envie d’avancer »

Déterminé, le rythme alerte et toujours aussi soutenu, le jeune homme de 32 ans a décidé de vivre ses rêves à fond. Quand les gens ne viennent pas à lui il profite de ces moments de solitudes et de réflexion pour nourrir également son esprit. Pour cela il multiplie l’écoute de livres audio mais ce n’est pas tous les jours évident pour ce marcheur confirmé. En témoigne son passage compliqué il y a quelques semaines dans les Pyrénées, rendu difficile par la neige et les températures négatives. :

« Je viens de vivre 3 semaines de pluie. Psychologiquement ce n’était pas simple parce qu’on apprécie pas autant les choses. »

Le ciel bleu azur et le beau temps devrait se faire beaucoup plus présent sur la péninsule ibérique mais la route est encore très longue pour le jeune boulageois. Son prochain objectif est d’abord de rallier Séville puis le territoire de Gibraltar. Un bateau l’attendra ensuite pour le mener jusqu’à Tanger (Maroc), Marrakech et Ouarzazate.
Alger sera enfin l’épilogue de ce long périple où de la famille l’attendra là bas. Son arrivée est d’ailleurs prévue à la mi-juin. A mesure que le temps passe, il sait que l’aventure se rapproche de son terme. Pour autant, il entend profiter de chaque instant en donnant toutes ses lettres de noblesse au mot « Liberté » car pour lui cela n’a pas de prix.

Ci-dessus le 1er cout métrage réalisé par l’agence Com1sport sur la formidable aventure de Sofiane autour du globe, avec la participation de Charles François, quadruple champion de Muay-thai.

Partager

Les commentaires sont fermés.