Jeudi 14 décembre

PSA Trémery : les moteurs « nouvelle génération » sortent des lignes de production

0

Depuis lundi, à Trémery, les tous premiers moteurs essence nouvelle génération sortent des chaînes de production. En misant sur la diversification avec ses 3 nouvelles lignes (essence, diesel et électrique) à l’horizon 2019, PSA garantit la pérennité du site. Menacée il y a 3 ans par la baisse de la production des moteurs diesel, l’usine de Trémery devrait cette année afficher une production record avec 1,9 millions de moteurs.

Toutes les informations dans ce reportage, signé Anne-Sophie Pierson et Jean-François Ambroise.

 

Le nouveau moteur essence

En 2015, François Hollande tient lui-même à annoncer la bonne nouvelle. En concurrence avec le site espagnol de Vigo, PSA Trémery vient d’obtenir la production du nouveau moteur à essence. Une activité essentielle pour assurer la sauvegarde du site spécialisé dans la production des moteurs diesels, une activité en baisse. Cette semaine,  les premiers modèles commercialisables sont sortis des lignes de production. A terme, le site devrait produire 640 000 moteurs essence par an. Pour cela, il aura fallu adapter et transformer les chaînes de production pour fabriquer le nouveau moteur, plus petit, plus performant (130 CV) et surtout plus écologique. Grâce à ses filtres anti-particules, il est en avance de trois ans sur les normes environnementales et permet de retenir 75% des particules. Au total 203 millions d’euros ont été investis par le groupe mais aussi les collectivités, la région Grand Est a soutenu le projet à hauteur de 9 millions d’euros. 39 emplois ont été créés et le site devrait remplir ses carnets de commande pour les prochaines années.

En parallèle, le site lance également la production d’un nouveau moteur diesel lui aussi plus écologique et devrait lancer en 2019, la production d’un moteur électrique. Une diversification qui permet de s’adapter aux évolutions des mix énergétiques et à la baisse de la demande du diesel. A terme, Trémery ambitionne de devenir la première usine polyvalente au monde. Le site devrait afficher cette année une production record d’1,9 millions de moteurs.

 

 

 

Partager

Les commentaires sont fermés.