Jeudi 24 mai

Promouvoir l’A.O.C. Mosellan

0
En tout, 19 viticulteurs mosellans bénéficient aujourd’hui de l’AOC Mosellan, lancée en 2010. Le développement de ce label fait partie des objectifs du Département; il est inscrit dans les enjeux du schéma départemental en faveur de l’agriculture mosellane. Aujourd’hui, Patrick Weiten, président du département, est allé à la rencontre des vignerons des environs de Marange-Silvange.

Un reportage de Pierre Machado et Timothée Girard :

 François Maujard, une ambition et des objectifs

A 29 ans, François Maujard est un jeune vigneron mosellan. Pourtant rien ne le prédéstinait à se lancer dans cette aventure. En 2008 après la crise des subprimes, il décide de quitter la finance afin de trouver un projet professionnel plus en adéquation avec son désir d’éthique. Passionné par le vin, il n’hésite pas longtemps avant de se lancer dans l’aventure vigneronne.

C’est en juin 2016, lorsque trois vignerons du département prennent leur retraite que le jeune homme saisit l’occasion. il rachète les vignes et lance son activité.

Promouvoir l’A.O.C. Mosellan

Avec ce métier, il découvre les difficultés de ce travail. « Il y a plein de choses qui me donnent de l’espoir mais je dois rester très vigilant quant à ce que je fais de ma production. Je peux normalement vivre de mon métier mais je vais devoir être très efficace dans tout ce que j’entreprends ici. » confie t-il.

 

 

 

Conscient des difficultés que vivent notamment les vigerons, le département a aidé le jeune François Maujard à s’installer à hauteur de 33 000 euros et s’est rendu aujourd’hui sur place afin de prendre de voir et comprendre ce dont ce jeune vigneron peut avoir besoin. Juste après cette rencontre, le président du département s’est entretenu avec de nombreux agriculteurs des environs afin d’entendre leurs doléances et de continuer à agir plus largement au niveau de l’agriculture mosellane.

En attendant les prochaines vendanges, François Maujard, le jeune vigneron installé à Marange-Silvange continue d’étudier les perspectives d’avenir de son entreprise dont les débuts sont déjà prometteurs. Parmi les 3000 bouteilles produites l’année dernière, certaines ont déjà rejoint des restaurants étoilés.

Partager

Les commentaires sont fermés.