Mercredi 22 novembre

Des militants de Greenpeace tirent un feu d’artifice à Cattenom

0

Ce matin à 5h37 précises, des militants de l’organisation internationale Greenpeace se sont introduits au coeur du périmètre de la centrale nucléaire de Cattenom. Ils ont ensuite tiré un feu d’artifice à « environ 100m », selon EDF, de la piscine d’entreposage du combustible nucléaire usé. Les militants ne sont toutefois pas entrés dans l’espace nucléaire.

L’objectif de Greenpeace : dénoncer la vulnérabilité des bâtiments face à des risques d’actes de malveillance.  Les forces de l’ordre ont ensuite été appréhendés par les forces de l’ordre. Voici quelques images tournées par Greenpeace.

Voici le communiqué publié ensuite par EDF qui condamne ces actes :

La centrale de Cattenom ce matin

Arnaud Courcoux, Georges Bos et Christelle Dumont (Procureur de la République) face aux médias

A l’issue de la conférence de presse ce matin, Orianne Valloo a pu recueillir les propos de Arnaud Courcoux (Directeur délégué aux arrêts de tranche de la centrale de Cattenom) et Georges Bos (Directeur du cabinet du Préfet de la Moselle). Ils ont précisé que « la sureté de la centrale n’est pas remise en cause », tout en se déclarant « satisfaits de l’intervention en 8 minutes des forces de l’ordre. » Pour EDF, « les leçons tirées sont minimisées. » Dernière information importante : EDF condamne ces actions et porte plainte.

Ci-dessous le reportage réalisé par Orianne Valloo:

Partager

Les commentaires sont fermés.