Lundi 17 décembre

Meurthe et Moselle : un exosquelette pour accompagner les métiers les plus physiques du BTP

0

C’est une technologie dernier cri et encore assez confidentielle en France dans le domaine robotique qui permet d’améliorer les conditions de travail des opérateurs chargés de mettre en oeuvre manuellement l’enrobé sur la chaussée, appelé communément tireur au râteau.  L’outil est un exosquelette baptisé Exopush que Colas a développé en collaboration avec la Start up auxerroise RB3D. 

Le métier de tireur au râteau, physique et usant, n’avait pas évolué depuis 80 ans. C’est chose faite depuis plusieurs mois. En collaboration avec la société auxerroise RB3D, l’entreprise Colas, spécialisée dans la construction de routes a développé un outil nouvelle génération : un exosquelette. Il pèse moins de 10 kilos et permet de soulager son utilisateur dont les efforts sont multipliés par 5 grâce à cette machine. Une innovation très utile quand on sait qu’un tireur au râteau peut être amené à tirer 50 kg d’enrobés.

Lancé mi-mars par Colas au niveau national et international, cet outil innovant a été primé aux « Intermat Innovation Awards ». Dans le Grand Est, deux exemplaires de l’exopush sont en phase de test en Meurthe et moselle, fort de ses performances, l’agence en a déjà commandé deux supplémentaires.

Un reportage signé Orianne Valloo.

 

Partager

Les commentaires sont fermés.