Lundi 17 décembre

Metz : une exposition victime de l’homophobie

0
Indignation et stupeur. Voici les sentiments qu’ont éprouvé les organisateurs de cette exposition et les habitants de Metz vendredi matin au square du Luxembourg.

L’exposition d’Olivier Ciappa montrant des « couples de la République » a été vandalisée par des tags homophobes. Celle-ci qui affiche des couples gays, hétéros et des stars, de manière réelle ou fictive arborait des inscriptions du mot « NON » à la peinture rouge sur chaque clichés. Suite à ces dégradations Dominique Gros, le Maire de Metz a réagi avec la plus grande fermeté dans un communiqué.

C’est avec la plus grande sévérité que je condamne les dégradations commises sur les bâches de l’exposition les couples de la République (…) qui constituent un acte d’homophobie caractérisé.

Mais plutôt que d’effacer ces inscriptions, la ville, l’artiste et l’association « Couleur gaies » ont décidé de laisser les oeuvres en l’état tout en prolongeant la durée de l’exposition. Cette dernière a d’ailleurs annoncé son intention de porter plainte contre X. Un acte loin d’être isolé puisque l’exposition avait subi pareil sort en 2015 à Toulouse.

En soutien à cet acte lamentable de nombreux anonymes ont répondu à l’homophobie et à l’intolérance en tagant à leur tour le mot « OUI ».

Le reportage signé Anne-Sophie Pierson.

Partager

Les commentaires sont fermés.