Jeudi 20 septembre

Architecte-énergéticien : un métier qui a la vent en poupe

0

Savez-vous qu’une famille débourse en moyenne 1500 euros par an pour se chauffer ! (soit un peu plus de 100 euro par mois.) Une facture qui pourrait être largement réduite si les logements étaient mieux isolés. Une meilleure isolation du bâti permettrait en outre de réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre.
Une nouvelle profession tend alors à émerger : les architectes-énergéticiens. Yves Bouxirot a fait ce choix en 2015 lors d’une reconversion professionnelle. Son souci : rendre service aux particuliers et être utile à la société.

Reportage à Yutz de Gaële Thisse.

Partager

Les commentaires sont fermés.