Lundi 23 juillet

Hôpital de Sarreguemines : le personnel soignant en grève, dénonce des conditions de travail déplorables

0

Depuis 6h ce matin, le personnel soignant de l’Hôpital Robert Pax de Sarreguemines est en grève. Il dénonce les conditions déplorables dans lesquelles il travaille chaque jour. Manque de moyens matériels et humains, les agents se disent « à bout », alertant la direction de l’établissement et l’Agence Régionale de Santé depuis plusieurs mois à ce sujet. 

L’une des banderoles affichées dans le hall de l’hôpital Robert Pax à Sarreguemines – IMAGE MOZAIK TV

Le personnel soignant de l’hôpital Robert Pax n’en peut plus, et il l’a fait savoir aujourd’hui. Dans le hall de l’établissement, l’image est forte, 200 personnes s’allongent au sol à midi et ce pendant plusieurs minutes, pour signifier la mort du service de santé public. Cadences infernales, urgences en manque de lits, manque de personnels, urgences débordées, nombreux sont les agents à s’alarmer des conditions de travail quasi inhumaines.

Les patients restent parfois sur les brancards pendant 48h dans les couloirs avant qu’on puisse s’en occuper, faute de moyens humains. Cette situation ne répond pas à notre éthique. – Monique François, secrétaire départementale de Force Ouvrière Santé.

195 aides-soignants sur 250 se sont mobilisés IMAGE MOZAIK TV

le personnel en grève dénonce ses conditions de travail – IMAGE MOZAIK TV

 

 

 

 

 

DEFICIT DE 1,2 MILLIONS D’EUROS, 19 SUPPRESSIONS DE POSTES 

Une mobilisation très suivie, 195 aides-soignants sur 250 se sont déclarés grévistes aujourd’hui. Et si le problème n’est pas nouveau, c’est la suppression probable de 19 postes dont un aux urgences qui a mis le feu aux poudres. Interrogé par nos confrère de France Bleu Lorraine Nord, l’hôpital qui accuse un déficit de 1,2 millions d’euros, plaide « le besoin de trouver un bon équilibre dans un contexte ou la contrainte économique est très forte ».

Partager

Les commentaires sont fermés.