Mercredi 22 novembre

Jean Rottner élu Président du Grand Est

0


Sans surprise, Jean Rottner (groupe majoritaire LR-UDI-MODEM) a été élu ce matin à la tête de la région Grand Est. L’élu alsacien a obtenu 96 sur 169 voix.

Le suspense n’était pas de mise ce vendredi matin dans l’hémicycle, Jean Rottner a obtenu la majorité absolue, devenant le deuxième Président de la Région Grand Est. Il a été élu à 96 sur 169 voix contre 35 voix pour l’unique candidate qui lui faisait face, la représentante du Front National Virginie Joron (élue du Bas-Rhin)
Jean Rottner succède à Philippe Richert, ancien Président de la région Alsace, lequel avait démissionné le 30 septembre dernier après 20 mois de mandat, des suites de pressions qu’il aurait subi de la part d’autonomistes alsaciens.

L’élu alsacien, désormais ex-maire de Mulhouse, n’a en revanche pas obtenu l’unanimité dans sa majorité régionale, lui manquant 8 voix (LR-UDI-MODEM), alors que Philippe Richert en 2015 obtenait 102 voix sur 104. Une défiance de certains élus de sa majorité qui pose question selon Virginie Joron, représentante du groupe FN. D’autant que Jean Rottner avait en 2014, été l’un des fervents opposants à la fusion des régions, lançant lui même une pétition pour empêcher l’application de la réforme et avait alors recueillie des milliers de signatures. Il s’en est défendu lors de son discours.

« C’est vrai j’ai lancé une pétition, mais à cette époque j’avais raison. Rappelez-vous la manière dont le gouvernement avait bricolé cette réforme, c’était déplorable. La République a cependant choisi. J’ai pris mes responsabilités en me portant candidat aux élections régionales »

De son côté, le groupe socialiste a voté blanc, estimant qu’il ne fallait pas rejouer le match de 2015. « Notre abstention c’est un signe de vigilance » explique Paola Zanetti. 

Ce matin, Jean Rottner a été élu dans un contexte difficile, la grande région est en crise d’identité, souffrant des revendications identitaires des autonomistes régionaux.

Aujourd’hui, l’élu alsacien s’est dit le candidat de tous, espérant pour la région Grand Est une ambition forte et européenne. Il a également énoncé les priorités de son mandat : mobilité, emploi, Europe.

 

« Mon attachement à l’Alsace ne saurait être discuté. Rien ne peut disputer ma fidélité alsacienne que ma fidélité à la France,  et il est temps de bannir les complexes d’infériorité ou  de supériorité. Je serai le président qui s’engagera pour que les identités soient considérées, mieux, la région doit les faire vivre »    –   JEAN ROTTNER, lors de son discours

 

 

« La région Grand Est doit devenir la région européenne de référence en France, face à la Belgique, au Luxembourg, à l’Allemagne et à la Suisse »

– BIOGRAPHIE – Jean Rottner a été élu Président du Grand Est ce matin. Le maire de Mulhouse (depuis 2010) est âgé de 50 ans. Il occupait le poste de 3e vice-président du conseil régional délégué à la compétitivité des territoires et au numérique jusqu’à aujourd’hui. Cet élu des Républicains est aussi médecin urgentiste et chevalier dans
l’Ordre National du Mérite.

Reportage: Orianne Valloo et Jean-François Ambroise

Partager

Les commentaires sont fermés.