Jeudi 20 septembre

Centre des congrès Robert Schuman de Metz : J-100 avant son ouverture

0

Ils sont peu à y avoir cru, alors à trois mois de son ouverture, le maire de Metz affiche un large sourire devant ce chantier qui prend fin. Avec ses équipements hors normes, 15 300m2 d’espaces modulables et un auditorium de 1200 places uniques sur l’axe Strasbourg Paris et Nancy lyon, le centre Robert Schuman se veut désormais une vitrine pour metz. Avec 26 200 journées congressistes déjà programmées, l’enjeu économique est phénoménal, d’autant que le projet a couté quasi 60 millions d’euros et qu’il a été sévèrement critiqué. Hier après-midi, le maire de Metz, mais aussi le Président de Metz Métropole et les futurs exploitants du centre des congrès ont donné leur première conférence de presse.

Déjà 69 congrès sont planifiés pour l’année 2018/2019, 40% d’entre eux ont une audience nationale, 50% sont issus du Gand Est et de la zone frontalière. Avec une telle programmation, la ville devrait accueillir 12 000 nuitées hôtelières exclusivement dues au centre des congrès, c’est 5 millions de retombées économiques sur les commerces de Metz.

Et si certains ont pu critiquer son cout 30 millions d’euros pour le bâtiment, et son emplacement, les promoteurs et partisans du projet sont aujourd’hui ravis.
Pour l’instant le maire de Metz l’avoue, l’offre hôtelière n’est pas encore suffisante pour accueillir les futurs congressistes, il espère en revanche que l’ouverture du centre des congrès et la création de l’hôtel Stark à proximité fassent effet boule de neige.

Un reportage signé Timothée Girard et Orianne Valloo.

 

 

 

Partager

Les commentaires sont fermés.