Jeudi 14 décembre

Ascométal en redressement judiciaire, 580 emplois menacés à Hagondange

0

L’information est tombée hier dans la matinée. Le groupe sidérurgique français Ascométal a été placé en redressement judiciaire par la chambre commerciale du tribunal de grande instance de Strasbourg, après avoir déposé le bilan un jour plus tôt.

Spécialisée dans la production d’aciers spéciaux, l’entreprise emploie 1500 personnes à Fos-sur-Mer, et Dunkerque. En Lorraine, Ascométal est présent à Custines (Meurthe-et-Moselle), à Hagondange en Moselle, où se trouve notamment le siège social, 500 emplois sont menacés.

Le tribunal de Strasbourg a donné six mois à Ascométal pour trouver un repreneur. Selon plusieurs médias locaux, trois candidats européens seraient intéressés par la reprise du dernier grand groupe de sidérurgie français.

« Nous nous réunissons ce vendredi en comité central d’entreprise pour faire le point, précise le délégué CGT Yann AMADORO. C’est une bonne chose que la chambre commerciale du TGI de Strasbourg n’ait pas attendu pour nous placer en redressement judiciaire. Maintenant, nous verrons quelles seront les offres de reprises concrètes. »

Depuis l’annonce du dépôt de bilan le site de Fos-sur-Mer est bloqué par des fournisseurs mécontents. Sur le site mosellan d’Hagondange, la situation est compliquée. Une société d’intérim, a retiré une centaine de ses employés en début de semaine .

Plus d’informations ce soir à 18 heures avec l’interview en direct par téléphone du délégué CGT Ascométal d’Hagondange Yann AMADORO. 

Partager

Les commentaires sont fermés.