Jeudi 20 septembre

Anne Bello, directrice du Thermapolis d’Amnéville : « Avec cette campagne de publicité, on a fait carton plein ! »

0

Après les enfants Hallyday la semaine dernière, c’est le joueur de football Neymar qui permet au Thermapolis d’Amnéville de « buzzer » sur les réseaux sociaux ce matin. Le footballeur brésilien est représenté allongé, contrit de douleur après sa blessure lors d’un match. En titre on peut lire : « La Cryo by Thermapolis et ses bienfaits auraient peut-être pu éviter le forfait ! « . Ces publicités qui surfent sur l’actualité brulante et la tourne en ridicule à des fins commerciales, sont décriées par certains, encensées par d’autres. La directrice de Thermapolis, quant à elle, assume. 

L’affaire a suscité l’émoi des lorrains la semaine dernière. Mercredi 28 février, le Thermapolis d’Amnéville met en ligne une nouvelle campagne de publicité sur les réseaux sociaux. Pour vanter les mérites de leur eau thermale, le flyer réunit les enfants de Johnny Hallyday en photo et titre : « Chez nous, tous les enfants ont le même droit au plaisir de l’eau thermale ». Alors que la famille Hallyday se déchire à cause de l’héritage du chanteur décédé il y a peu, la publicité a déclenché la fureur de nombreux internautes, indignés par l’utilisation commerciale de la vie privée des Hallyday. Une fureur qui a forcé les thermes à la retirer des réseaux sociaux.

Les enfants Hallyday utilisés pour une campagne de publicité vantant les mérites des thermes d’Amnéville

HALLYDAY, NEYMAR, DES SUJETS D’ACTUALITE QUI FONT LE BUZZ

Malgré l’incident, la direction persiste et signe ce matin avec un nouveau slogan mettant en scène le joueur de football Neymar, récemment blessé pendant un match, pour cette fois promouvoir leurs séances de cryothérapie. Certains internautes soulignent le caractère insolite voire même choquant de cette nouvelle publicité. D’autres la jugent plutôt drôle.

Toujours est-il que ces publicités permettent aux thermes de faire parler d’eux, et c’est tout l’enjeu pour Anne Bello, directrice du Thermapolis. La semaine dernière, elle expliquait l’intérêt de ce buzz ou bad buzz diront certains.

« On a fait carton plein, les réseaux sociaux et moteurs de recherche ont chauffé, le but est atteint. On recommencera avec d’autres sujets car c’est plus de 1000% en plus de trafic sur notre site et nos réseaux sociaux »

Partager

Les commentaires sont fermés.